Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

COVID-19 - Dispositif local d’accompagnement (DLA)

Le DLA mobilisé pour les structures de l’ESS

Publié le 16 Avril 2020

Dans le contexte de crise sanitaire du COVID-19, le Dispositif local d’accompagnement (DLA) se mobilise pour orienter à court terme les structures de l’ESS en difficulté et faciliter la sortie de crise et la relance de l’activité.

Répondre aux difficultés des structures de l’ESS

Premier dispositif public d'accompagnement de l’économie sociale et solidaire (ESS) en France, le DLA est l’outil de référence au service des associations. 

Depuis 18 ans, le DLA accompagne chaque année plus 6 000 structures employeuses de l’ESS (associations, coopératives, structures d’insertion par l’activité économique, entreprises sociales agréées ESUS) de tous secteurs dans la consolidation et le développement de leurs activités.

Le DLA est soutenu par l’État, le Fonds social européen, la Banque des Territoires, les collectivités territoriales, le Mouvement Associatif et ESS France. Porté sur l'ensemble du territoire national par plus de 200 chargé.e.s de missions expérimenté.e.s et opéré au niveau national par l’Avise, le DLA propose un accompagnement sur-mesure et gratuit aux structures employeuses de l’ESS.

Depuis sa création, le DLA est qualifié et structuré pour accompagner les structures qui font face à des difficultés économiques ou stratégiques, ont la nécessité de réviser leur modèle économique, de repenser leur gouvernance ou encore d'imaginer des évolutions d'activités ou de renouveler leurs sources de financement. Le dispositif est d'autant plus fortement mobilisé durant la crise de COVID 19 pour apporter son expertise et sa vision transversale aux structures de l'ESS.

Orienter à court terme les structures vers les dispositifs de soutien les plus adéquats

Les chargé.e.s de mission DLA, dont la fonction essentielle est d’assurer la coordination de parcours d’accompagnement, sont organisés dans le contexte de crise sanitaire du Covid19 pour orienter à court terme les structures les plus en difficultés vers les dispositifs de soutien les plus adéquats : dispositifs nationaux et régionaux, fonds d’urgences territoriaux ou sectoriels en cours de construction, outils financiers proposés par France Active, etc.

L’Avise et les centres de ressources sectoriels DLA ont mis en place dès le début de la crise un programme d’action porté de manière agile afin d’accompagner les chargé.e.s de missions DLA qui accompagnent ces structures.

Accompagner la reprise d'activité

Comment engager la reprise ? Comment repenser sa stratégie ?  Quels financements solliciter pour renforcer ses fonds propres ?... Autant de questions que se posent déjà les associations pour faire face à la crise.

Le DLA est résolu à anticiper la reprise d’activité des structures de l’ESS, et se positionne parmi les principaux leviers permettant de faciliter la sortie de crise et la relance de l’activité

L’expertise des chargé-es de mission comme leur connaissance fine des réalités locales seront bien évidement mises à contribution avec notamment pour objectif, d’appuyer les structures dans leur réflexion pour consolider l’emploi, renforcer leur modèle économique, améliorer leur stratégie ou développer des nouveaux partenariats.

Les structures peuvent solliciter leur interlocuteur habituel qui répond à leurs questions, l’annuaire des référents territoriaux DLA est consultable sur : www.info-dla.fr 

> En savoir plus sur www.info-dla.fr 

 

LE DLA, C'EST QUOI ?

Le DLA s’adresse aux associations employeuses de petite et moyenne taille, les structures d’insertion par l’activité économique et les coopératives à finalité sociale créatrices d’emploi. Il s’agit plus particulièrement de structures qui :

  • ont la volonté de consolider leurs activités, de pérenniser leurs emplois,
  • ont identifié des difficultés qui nécessitent un appui professionnel externe,
  • s’interrogent sur leur stratégie de consolidation, de développement de leurs activités.

Comment ça marche ?

Le DLA permet à une structure départementale ou régionale de bénéficier d’un diagnostic partagé de sa situation. Si la structure accepte les préconisations qui découlent de ce diagnostic, le chargé de mission DLA élabore avec elle et met en place un plan d’accompagnement, qui comprend une ou plusieurs actions d’appui sous forme d’ingénieries individuelles ou collectives, financées par le DLA et réalisées par des prestataires. Il assure un suivi du plan d’accompagnement et mesure son impact sur le développement des activités et des emplois.

Le DLA régional a également pour mission d’animer sur son territoire les DLA départementaux.

Pour compléter leur compétence généraliste, les DLA s’entourent d’experts sectoriels, organisés au niveau national en Centres de ressources DLA. Ils réunissent les professionnels et les têtes de réseaux sectoriels et thématiques : Sport, Insertion par l’activité économique (IAE), CultureSocialFinancementEnvironnement.

Depuis sa mise en place sur le territoire national en 2003, près de 46 000 structures d’utilité sociale, représentant 560 000 emplois consolidés, ont bénéficié de l’action du dispositif DLA. Entre 2009 et 2011, le DLA a permis une progression globale des emplois de 3,3%, soit une croissance presque trois fois supérieure à l’augmentation moyenne de l’emploi salarié dans les associations. (Source : Bilan des emplois concernés par le DLA entre 2010 et 2012)

Pour en savoir plus
Parcourir la carte de France des DLA sur le site de l’Avise

Vous pouvez visionner une vidéo de présentation du DLAen cliquant ici (réalisée par ID37)

Télécharger également le « B.A.-BA du DLA » extrait de Walter, le Journal des partenaires de France Active.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus